Difficulté de faire évoluer le nombre de logements sociaux si ce n'est que de façon virtuelle, en intégrant d'anciens logements tels que ceux de la résidence des personnes âgées Édouard Béhuret, des logements d'un foyer de personnes handicapées, des logements d'instituteurs, pour arriver péniblement actuellement à 12% du quota (c.f.:courrier des Yvelines du 16/12/2009).
Constat du déficit de logements à loyer modéré, 66 logements sociaux sont annoncés horizon 2012 ? dans le projet de la ZAC du quartier de La Borde,environ 20 logements doivent être réhabilités avec le soutien de l'ANAH (l'Agence Nationale de l'Habitat) en sachant, que 276 familles Montessonnaises (31/12/2008) attendent vainement un logement.
Je note qu'à Achères, municipalité communiste, le quota d'habitations à loyer modéré est de 45%, alors qu'au Vésinet il n'est que de 9,3% !...
Quant à Sartrouville, le maire UMP, dans le cadre de la convention ANRU de 2006, démolit 523 logements et n'envisage de reconstruire que 292 logements sur Sartrouville, les 231 logements manquants devant être trouvés sur les communes de la C.C.B.S.(Communauté de Communes de la Boucle de la Seine).
Il faut savoir que environ 1 600 familles Sartrouvilloises sont inscrites en mairie, dans l'espoir d'obtenir un logement dans le meilleur délai.

De plus, il est vivement souhaitable que les surfaces et catégories de logemments sociaux à venir sur Montesson, tiennent compte des réels besoins des demandeurs (familles mono parentales, étudiants, jeunes couples, personnes âgées seules, familles nombreuses, personnes portant un handicap, etc...) avec des loyers raisonnables en adéquation avec leur ressource financière.

Pour cela on distingue trois catégories de logements sociaux;
# 1/PLUS
Les logements de type PLUS (Prêt locatif à Usage Social), qui ont remplacé à partir de 2000 les logements PLA.
Les plafonds de ressources des locataires s'élèvent à environ 2 200 € par mois pour une personne seule, et 5 300 € pour un couple avec deux enfants.
Le loyer de base des logements PLUS créés à partir du 1er juillet 2007 s'élève à 6,09 €/m2, hors-charges.
# 2/PLA-I
Les logements de catégorie PLA-I (Prêt Locatif Aidé d'Intégration) sont destinés aux ménages aux ressources plus modestes que les locataires du PLUS: environ 1 200 € par mois pour une personne seule, 2 900 € pour un couple avec deux enfants.
Le loyer de base des logements PLA-I créés à partir du 1er juillet 2007 s'élève à 5,42 €/m2, hors-charges.
# 3/PLS
Les logements PLS (Prêt Locatif Social) sont des logements destinés en particulier aux classes moyennes. Le plafond des ressources est d'environ 2 900 € par mois pour une personne seule, de près de 6 800€ pour un couple avec deux enfants.
Le loyer de base des logements PLS à partir du 1er juillet 2007 s'élève à 9,14 €/m2, hors-charges.

Les logements de catégorie PLI ne sont pas des logements sociaux, car ils ne sont pas conventionnés à l'APL.
Les plafonds de ressources pour cette catégorie sont d'environ 4 000 € par mois pour une personne seule et 8 700 € par mois pour un couple avec 2 enfants.
Les loyers de base des logements PLI créés à partir de 2007 varie de 16,81 €/m2 à 2102 €/m2, hors-charges.

D'autres points non négligeables pour lesquels il faut être vigilant, renforcer la mixité sociale dans tous les quartiers de Montesson, supprimant l'inégalité territoriale (éloignement, localisation des logements sociauxle long des grands axes routiers , aux carrefours à grande circulation etc...) et de traitement en assurant un accès aux transports, aux établissements publics, aux commerces etc...

Bientôt les élections régionales, Le Front de Gauche en Ile-de-France par la voix de sa tête de liste Pierre Laurent a de suite relevé le défit de construire sur la région, 50 000 logements sociaux par an, mettre partout l'habitat aux normes environnementales du XXIème siècle réellement écologique.
Je vous invite à prendre connaissance de toutes les propositions du Front de Gauche sur le blog de Pierre Laurent en page d'accueil.